The End is the Beginning is the End

L'article de ce soir est consacré à un achat récent (enfin, semi-récent, j'ai le roman depuis un moment, mais j'ai profité d'une commande récente pour acheter le manga) : All you need is Kill, de Hiroshi Sakurazaka, illustré par Yoshitoshi ABe et de son adaptation en manga par Ryōsuke Takeuchi et dessinée par Takeshi Obata. Une adaptation en film a été faite sous le titre Edge of Tomorrow, mais je ne m'y pencherai pas, car celui-ci diffère assez grandement de l'histoire d'origine.

From ethers tragic I am born again

L'histoire est celle de Keiji Kiriya, jeune recrue de l'United Defense Force. Celui-ci ainsi que l'UDF affrontent de mystérieuses créatures nommées Mimics, et malgré l'important arsenal dont l'UDF dispose (exosquelettes pour les soldats), les Mimics progressent inexorablement malgré les efforts de l'armée. Lors de son premier combat, Keiji semble mourir après avoir éliminé un mimic un peu plus étrange, mais par un phénomène alors inexpliqué, il se réveille dans son lit, dans la base militaire, la veille du combat qui aurait du lui être fatal.

!END-SUMMARY!

L'oeuvre originale, de Hiroshi Sakurazaka, est un light novel (un type de roman Japonais à destination des jeunes adultes), illustré par Yoshitoshi ABe (Serial Experiments Lain, Haibane Renmei...) dont on reconnait la patte dans le character design. Il a été publié en 2004 au Japon. Il a été adapté en manga en 2014, en deux tomes.

Le manga est dessiné par Takeshi Obata (Death Note) sur un scénario adapté par Ryōsuke Takeuchi.

Keiji Kiriya est une jeune recrue de l'United Defense Force. Au début du roman (et du manga), il fait la connaissance très éphémère d'un soldat en exosquelette rouge, qui lui dit être nommée Rita Vrataski, puis il meurt en attaquant un dernier mimic. Fin.

Mais, un peu à la manière d'Un jour sans fin, Keiji se réveille à la base, dans son lit, et en discutant, se rend compte qu'il est de retour la veille de la bataille qui lui sera fatale. La journée se déroule de manière similaire à la précédente, mais au cours de la bataille, il meurt encore plus vite, et de nouveau, se retrouve dans son lit. Progressivement, il se rend compte de comment fonctionne la boucle dans laquelle il est prisonnier, et il se rend compte des différences entre chaque boucle, et il prend l'habitude de noter à quelle itération il se trouve pour garder la trace du nombre de fois où il est mort. Chaque itération le rend plus performant en tant que soldat.

Après plusieurs douzaines d'itérations, il se rend compte des limitations imposées par son armement et il se met alors à imiter et copier Rita (surnommée "Full Metal Bitch"), qui ne combat pas avec les armes traditionnelles, mais avec une gigantesque hache de guerre. De même, d'itération en itération, il devient de plus en plus performant et se rend progressivement compte à quel point Rita et lui sont semblables.

Je ne vais pas tout vous raconter, cela serait dommage de tout dévoiler. ;) Je recommande tant le light novel que le manga, choisissez en fonction de vos préférences de lecture. Si vous avez vu Edge of Tomorrow, idem, revenez aux livres, je trouve qu'ils sont mieux.

Comments !